blogitator

2 exercices de respiration pour contrôler l’anxiété

L’anxiété fait partie de la liste des émotions de l’être humain. Il est courant d’être anxieux lorsqu’on doit passer un examen ou résoudre un problème lié à la vie personnelle ou professionnelle. Le problème est lorsque cette préoccupation finit par prendre le dessus sur la vie de l’individu, au point qu’il ne peut même plus accomplir les activités de base de la vie quotidienne. Et parmi les pratiques qui peuvent aider ce tableau figurent les exercices de respiration.

Avoir une respiration calme et fluide est extrêmement important pour conserver une bonne qualité de vie. Avez-vous remarqué comment une personne nerveuse respire ? Elle n’a aucun contrôle. Et ce n’est pas bon pour le corps physique ou l’esprit. C’est pourquoi beaucoup ont le désir d’apprendre à respirer correctement et à maintenir ainsi l’équilibre général.

Une mauvaise respiration peut contribuer à une augmentation du stress et de l’anxiété, à un manque d’énergie dans le corps, car elle rend le corps fatigué, à une faible concentration, car une respiration incontrôlée rend le cerveau confus, à une mauvaise qualité du sommeil et à l’insomnie, car le corps devient agité, et à l’accumulation de toxines.

Respirer correctement

Chez certaines personnes, l’anxiété peut être traitée plus naturellement, sans avoir recours à des médicaments. Mais seul un spécialiste peut évaluer le cas, car chaque corps est unique. Par conséquent, ne vous automédicamentez jamais.

Avec des exercices de respiration simples, vous pouvez améliorer les symptômes de l’anxiété et du stress, en plus d’offrir une amélioration de jour en jour, dans tous les domaines.

Et parmi les exercices de respiration, qui peuvent généralement être utilisés comme méthode conventionnelle, figurent les pranayamas. Ces techniques sont connues pour dynamiser et harmoniser le corps. Prana signifie énergie vitale, qui apporte la vie.

Tout d’abord, il est nécessaire de fermer les yeux et respirer profondément. Essayez de laisser les mauvaises pensées de côté au moins pour ce moment. L’idéal est de choisir d’effectuer ces exercices dans un endroit plus calme, afin de ne pas avoir trop d’interférences externe.

Après cela, commencez les exercices de respiration.

Nadi shodhana

Détendez-vous, restez assis avec avec les yeux fermés. Si vous le pouvez, restez dans la posture du lotus, ou alors assis sur la chaise elle-même. Colonne vertébrale droite, il est temps de se détendre.

Prenez votre pouce gauche et bloquer la narine gauche. Inspirez par la narine droite. Remplissez vos poumons et changez la narine active. Couvrez la narine droite et expirez par la gauche. Après cela, inspirez une fois de plus par la narine que vous venez d’expirer et changez la narine active. Expirez par l’autre narine.

Cet exercice doit être réalisé en continu. Il est recommandé d’effectuer un cycle complet de 5 séries. Vous pouvez, et devez, augmenter la pratique d’au moins 10 minutes par jour.

Bhastrika

Cet exercice peut être effectuée en position assise ou à genoux. Si vous avez de la place, faites le pranayama dans la position du lotus.

Placez vos deux mains sur la région de l’abdomen. Faites cela, inspirez et expirez rapidement, rappelez-vous la respiration d’un chiot. L’abdomen doit « entrer et sortir », en suivant le rythme de votre respiration.

L’idéal est d’effectuer trois cycles de cet exercice, chaque cycle avec dix bhastrikas. Vous devriez augmenter le cycle, mais seulement si vous en avez envie, respectez les limites de votre corps.

Avant d’exécuter toute sorte de ces pratiques, il est nécessaire d’obtenir l’accord de votre médecin.

Il est également inutile d’effectuer le pranayamas si votre respiration est déséquilibrée sur une base quotidienne, alors soyez toujours vigilant et respirez correctement. Assurez-vous que votre respiration utilise le mouvement involontaire et naturel du diaphragme.

Quitter la version mobile